Coordinateur de projet (h/f) pour la création d’une Aire Marine Protégée

Pointe Noire - Republique du Congo
15 octobre 2020

Contexte du poste

Renatura Congo est une association congolaise qui œuvre pour la préservation des tortues marines et de leur habitat en République du Congo depuis 2005. Ses actions en faveur de ces espèces menacées, menées en collaboration étroite avec les communautés côtières, l’ont rapidement conduite à considérer la Baie de Loango, située à 30 km au Nord de Pointe-Noire, comme un site prioritaire à protéger.

Depuis 2018, un projet de 4 ans, porté par le Ministère de l’Economie Forestière (MEF) et financé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE/FEM), a été lancé pour classer la Baie de Loango en Aire Marine Protégée (AMP).

Dans le cadre d’un financement annexe de 3 ans obtenu pour appuyer le Ministère de l’Economie Forestière dans les étapes de création de l’AMP Loango, tant sur les aspects administratifs, juridiques, financiers que techniques, Renatura Congo recrute un coordinateur de projet (H/F).

Description du poste 

L’enjeu du travail du coordinateur.rice de projet sera de porter la mise en œuvre d’un vaste plan d’actions comprenant des aspects tant techniques qu’administratifs, dans le respect des orientations et directives du Ministère de l’Economie Forestière et en concertation avec l’ensemble des parties prenantes afin d’atteindre l’objectif de conservation poursuivi.

Mission principale : Assurer la planification et la coordination de l’ensemble des activités nécessaires à la création de l’Aire Marine Protégée

Mission 1 : Assurer la planification, la coordination et le suivi des activités

 

  • Elaborer le plan de travail triennal en collaboration avec les partenaires et responsables du projet de création de l’AMP
  • Assurer la planification des activités et l’allocation des ressources (humaines, techniques et financières)
  • Assurer la mise en œuvre, le suivi et le reporting des activités 
  • Mettre en place des outils et des indicateurs de suivi et d’évaluation
  • S’assurer de la production et de la qualité des rapports externes, les valider avec les partenaires et responsables du projet
  • Etre garant du respect du calendrier des activités et du degré d’atteinte des résultats

Mission 2 : Assurer la gestion administrative, humaine et financière du projet

  • Etablir et/ou faire appliquer les procédures nécessaires à la bonne mise en œuvre du projet
  • Gérer et/ou superviser l’administration du projet (correspondance, documentation, suivi des contrats…)
  • Rédiger les rapports d’activités techniques et financiers à l’intention du bailleur de fonds et des responsables du projet
  • Gérer l’équipe projet (pluridisciplinaire) : planifier, coordonner, contrôler et évaluer régulièrement les activités et le travail de l’équipe projet et des prestataires/consultants
  • Participer à la sélection et au recrutement des prestataires/consultants nécessaires à la réalisation du projet
  • Préparer et animer des réunions techniques et/ou administratives
  • Assurer le suivi budgétaire du projet
  • Superviser la secrétaire-comptable dans le suivi de la comptabilité
  • Etre garant du respect des normes comptables et des procédures par l’équipe projet

Mission 3 : Gérer les relations avec les partenaires, responsables et parties prenantes

  • Gérer et garantir la pérennité des relations avec les partenaires, responsables et parties prenantes
  • Participer aux différentes réunions avec les partenaires, responsables et parties prenantes du projet
  • Faire régulièrement rapport à la Direction de Renatura et aux responsables du projet de l’état d’avancement des activités et des résultats
  • Assurer la visibilité du projet et des partenaires
  • Soutenir et consolider le leadership de Renatura sur le projet de création de l’AMP
  • Établir les contacts avec toutes personnes ressources susceptibles d’amener un appui sur le projet

Liens hiérarchiques

Le.la coordinateur.rice de projet travaille en équipe, sous la supervision de la directrice de l’association.

Il.elle a sous sa direction un.e assistant.e de projet. Il.elle est amené.e à superviser la secrétaire comptable de l’association.

Il.elle coordonne l’ensemble des partenaires du projet (conseillers scientifiques, prestataires et consultants…), et assure l’intermédiaire avec les responsables du projet de création de l’AMP (direction Renatura, équipe projet PNUE/FEM et personnel du Ministère de l’Economie Forestière).

Compétences requises

 

Savoir-faire

  • Maîtriser la gestion de projet (planification, suivi et évaluation) et savoir coordonner des activités selon un plan d’action pluriannuel
  • Savoir appréhender les enjeux et la complexité d’un processus de création d’aire protégée et y faire face : maitrise du cadre juridique, relations publiques, procédures des bailleurs de fonds internationaux…
  • Maitriser la gestion budgétaire et comptable (planification, suivi, contrôle)
  • Savoir rédiger des rapports d’activités narratifs et financiers (bonne capacité rédactionnelle requise)
  • Savoir gérer des ressources humaines (coordonner, encadrer et manager des équipes et du personnel externe; communiquer sur les objectifs et résultats ; transmettre les savoirs)
  • Savoir animer des réunions (équipe ou partenaire), être capable de conduire des entretiens avec des haut-responsables
  • Gérer des plannings, notamment maîtriser les calendriers et impératifs liés à la gestion de projet par subvention
  • Savoir analyser le contexte (situation, forces en puissance, enjeux, blocages) et apporter des solutions
  • Savoir prendre des décisions et les mettre en application
  • Savoir s’adapter aux réalités de terrain et faire preuve de recul face aux difficultés rencontrées
  • Maitriser le français et l’anglais, à l’oral et à l’écrit indispensable

 

Savoir-être

  • Avoir le sens des responsabilités: engagement, professionnalisme, rigueur et sérieux
  • Avoir de bonnes capacités d’adaptation : savoir faire face aux imprévus, faire preuve de réactivité et résilience, être tourné vers la recherche de solutions
  • Avoir de bonnes capacités d’organisation
  • Avoir de bonnes capacités de communication : savoir s’adapter à son interlocuteur, avoir le sens de l’écoute, avoir une bonne expression écrite et orale
  • Savoir négocier et faire valoir son point de vue ; avoir le goût des relations publiques
  • Savoir faire preuve de diplomatie, de médiation et de patience
  • Respecter les horaires, les délais, les directives
  • Savoir faire preuve de disponibilité et de dynamisme

Profil recherché: - Expérience professionnelle significative en gestion/coordination de projet, idéalement en développement durable, aménagement environnemental ou aires protégées - Expérience professionnelle souhaitée dans un contexte aux enjeux et intérêts socio-économiques multiples - Diplôme niveau Master (Bac +5) (sur un domaine en lien avec la gestion de projet, la gestion d’aires protégées et de la faune, la gestion/l’aménagement environnemental, les politiques publiques, le développement durable..) - La maitrise du kituba et/ou du lingala est un atout.

Salaire proposé: Conditions de travail Contrat local de 1 an, renouvelable dans la limite de la durée du projet (3 ans) Prise de poste décembre 2020-janvier 2021 Poste basé à Pointe-Noire en République du Congo (déplacements réguliers à prévoir) Salaire mensuel net de 1 000 000 FCFA (+ prime d’installation) 40h par semaine du lundi au vendredi 5 semaines de congés par an Moto à disposition pour déplacement professionnel et personnel

Vous n'avez pas le temps maintenant ?
Recevoir un rappel dans votre boîte de réception