Cet été, le thermomètre a allègrement passé la barre des 35°C. Vous êtes freelance, donc mobile (aka vous travaillez chez vous parce qu’avoir un bureau c’est trop cher) mais là, dans le charmant deux pièces sous les toits qui avait fait votre bonheur (non) tout l’hiver, ça n’était plus possible, et pas moyen d’avoir une place à Mutinerie Village. Qu’à cela ne tienne, la team Job for Change a testé et approuvé plusieurs lieux où mieux vivre les chaleurs estivales !

 

Dehors

Dans sa mansuétude grandiose, la Mairie de Paris a ouvert 5 parcs 24h/24h. Mais saviez-vous que tous les parcs de Paris offrent la possibilité de se connecter au wifi ? C’est le moment de tester les limites d’autonomie de votre batterie ! D’autant plus que -la carte du Bonbon le prouve- il fait plusieurs degrés de moins dans les parcs. Il paraît que les arbres ont quelque chose à voir là dedans (allez savoir).

En coworking au café

La tendance ne se dément pas, il y a de plus en plus d’espaces de coworking à Paris. Et vu que pendant l’été, les Parisiens s’en vont, ils sont nombreux à baisser un peu leurs prix ! C’est le moment où jamais d’aller mener votre enquête du côté du nouvel espace de Mutinerie, dans le 14e. Foncez, il reste encore des places !

Certains cafés s’inspirent aussi de la mode du coworking, et proposent un accès libre à tous leurs équipements pour un montant horaire prédéfini. C’est le cas notamment de l’Anti-café, espace hybride partagé offrant wifi, projecteur, imprimante et buffet pour quelques euros de l’heure. Un modèle qui a fait ses preuves, tant et si bien que le troisième du nom vient d’ouvrir à Olympiades, au sein du Campus Cluster Paris Innovation.

Notre coup de cœur du mois chez Job for Change se cache près du canal Saint-Martin, dans le 10e. Le Café Craft, “premier café dédié aux créatifs indépendants” est l’endroit parfait pour travailler au calme et au frais (il viennent d’investir dans trois ventilateurs) tout en grignotant un cookie citron-graines de lin trempé dans une grande tasse de café frais (au Craft, on “réinvente le café”, imagine le truc) qui réveille pour de vrai, le tout servi par une team aux petits soins. Nespresso peut aller se rhabiller ! What else ?

Dans une bibliothèque

Oui oui, vous avez bien lu. La bibliothèque, cet obscur endroit que vous ne fréquentez plus depuis que vous avez découvert Itunes, Amazon et Starbucks (coïncidence ? peut-être pas). Si la plupart des bibliothèques de la ville de Paris restent relativement inaccessibles en raison de leurs horaires d’ouvertures aléatoires, deux bibliothèques parviennent cependant à sortir du lot :

  • La Bibliothèque Publique d’Information (aka Beaubourg) reste ouverte tout l’été, de 12h à 22h, propose un fonds de plus de 300.000 ouvrages, du wifi et elle est climatisée. De plus, depuis que les lycéens ont eu (ou pas) leur bac, on peut de nouveau y travailler dans le calme et sans file d’attente. Pensez par contre à apporter une petite laine, ils ne rigolent pas avec la température.
  • La Bibliothèque Nationale de France propose sur le site François Mitterrand et en accès libre de vastes salles de travail au rez-de-jardin de la bibliothèque. Si l’entrée vous coûtera quelques euros à la journée ou à l’année, il est bon de noter qu’elle sera gratuite tous les week-ends de l’été (période de faible affluence s’il en est), et que les chômeurs, étudiants et  bénéficiaires du RSA peuvent en permanence bénéficier de tarifs préférentiels.

 

Et vous, quels sont vos fresh spots pour l’été ? Avez-vous des endroits à nous recommander ou nous faire découvrir ?

 

Leave a Reply